Editions Lugdivine - Le spécialiste de la pédagogie musicale - Comment utiliser les bols tibétains ?

 

Besoin d'aide ? 04.37.41.10.40

lugdivine

Panier0
Total TTC :0,00 €
Votre panier est vide!

bol

Comment utiliser les bols tibétains sélectionnés par Lugdivine

Les bols Lugdivine :

- Nos bols sont directement importés depuis Katmandou. Notre partenaire-fournisseur, par ailleurs issu d’une famille exerçant depuis plusieurs générations, nous garantit un approvisionnement conforme à un cahier des charges rigoureux établi en commun.

- Pour obtenir ces incomparables performances sonores, la composition de ces bols s’appuie sur des alliages incluant, a minima, 5 métaux (cuivre, étain, fer, mercure, plomb) auxquels peuvent s’ajouter en quantité indéterminée de l’argent et de l'or (pour aboutir au fameux mythe du bol à 7 métaux…). Même si les proportions comme le nombre de métaux utilisés par le fabricant restent des secrets bien gardés, il suffit de frapper le bol (en position de cloche) et de mesurer sa durée de résonance pour avoir une bonne idée de ses qualités sonores.

bol de Kathmandu

Qualité sonore de votre bol :

Le bol tibétain constitue un excellent outil pédagogique pour expliquer la composition du son (spectre sonore) qui comporte :

- Une fondamentale (fréquence la plus grave) qui détermine la hauteur du son émis,

- Des harmoniques (fréquences multiples de la fondamentale) qui lui confèrent le timbre, c’est-à-dire sa couleur sonore.

Techniques d'utilisation :

- Un bol de dimension raisonnable se tient posé dans la paume de la main ou sur un trépied digital composé par le pouce, l’index et le majeur. Il est également possible de jouer le bol posé sur son coussin (inclus, ainsi que le bâton, à toute commande) surtout s’il est de dimension conséquente. Dans tous les cas de figure assurez-vous de son bon équilibre pour ne pas le faire chuter pendant le jeu.

bol1 lugdivine   

bol2 lugdivine   

Le bol peut être frappé ou tourné.

-   Dans le premier cas il faut veiller à heurter, avec modération, la partie la plus bombée du corps du bol soit avec la partie recouverte de cuir, soit avec la partie bois . Evaluez la qualité des résultats sonores ainsi obtenus ! Pour tirer le meilleur parti de cette technique, s’il est de dimension raisonnable, disposez le bol en position de cloche (veiller à ne pas toucher la paroi intérieure).

bol3 lugdivine

- Dans le second cas, le bâton se tient comme un stylo pour frotter la partie extérieure haute du bol avec un mouvement rotatif régulier ou avec des aller-retours successifs sur une partie de sa circonférence. Suivant la dimension du bol on privilégiera le frottement avec la partie cuir ou avec la partie bois (pour les petits diamètres on n’utilise que la partie bois). Pour obtenir le meilleur résultat il faut exercer une pression rotative régulière et suffisante tout en conservant le même angle d’attaque par rapport à la paroi du bol.

Vous êtes installés ? C’est parti !

La technique des bols tournés :

- Lancer votre bol en frappant légèrement l’extérieur tout en plaquant le bâton sur la paroi et en exerçant immédiatement un mouvement rotatif (ou alternatif avant-arrière). Avec les bols supérieurs à 15 cm environ, on obtient la fondamentale en frottant la paroi extérieure avec la partie en cuir du bâton.

- Ensuite pour « aller chercher » l’harmonique le plus aigu, il faut choisir la partie en bois du bâton et la frotter sur l’arête de la circonférence du bol. L’angle d’attaque doit être d’environ 90°. Pour faciliter l’émission de cet harmonique on peut positionner le pouce de la main qui tient le bol à mi-distance entre le fond et l’ouverture (la position est à déterminer de façon empirique). Il est possible que le son produit par l’harmonique soit très faible ; il ira en croissant progressivement en tournant le bâton.

- Une fois l’harmonique le plus aigu isolé, continuez à tourner le bâton en l’inclinant de plus en plus pour le positionner en parallèle avec le corps du bol. Vous constaterez alors l’arrivée progressive d’autres harmoniques et même de la fondamentale qui prendra le dessus sur les autres fréquences.

Voilà, vous maîtrisez maintenant quelques facettes des riches potentialités sonores de votre bol.

Vous pourrez en explorer bien d’autres en découvrant les vidéos d'Yves Jacquet Le mystère des bols tibétains, sur notre site www.lugdivine.com (expériences sonores avec de l’eau, avec des chevalets en papier de soie…).